Select Language

Clinifit invente CuraDay, l’hôpital vertueux

Clinifit invente CuraDay, l’hôpital vertueux,

Article paru sur REV3.FR le 23 août 2016,

bloc_marque_paysage-01

 

 

Fondée au cœur d’Eurasanté, le collectif d’entreprises Clinifit allie le savoir-faire et l’expertise d’une dizaine de sociétés tournées vers l’amélioration de la prise en charge des patients. Après avoir conçu une chambre d’hôpital « revalidante » pensée comme un outil de soin à part entière, Clinifit a développé CuraDay, prototype d’hôpital responsable destiné en priorité aux pays en voie de développement.

Tout est parti d’Afrique. A la demande du gouvernement guinéen, la dizaine d’entreprises regroupée au sein de Clinifit se penche alors en 2014 sur un nouveau mode de prise en charge hospitalière, adapté aux contraintes locales et notamment à des moyens financiers moins importants qu’en France. Comment inventer l’hôpital adapté aux besoins de la population et à ses moyens, tout en garantissant qualité des soins et soutenabilité économique ? Un véritable défi, à la hauteur d’un collectif d’entreprises à la pointe en matière d’innovation.

Prototype-CuraDay-Vue-22_light - CopieRapidement, Clinifit s’oriente vers la piste de la chirurgie ambulatoire, capable de répondre à 80 % des besoins des patients – et jusqu’à 98 % pour la maternité. Performante et sûre sur le plan médical, la solution ambulatoire permet un dispositif largement allégé. Dans cet hôpital où les patients guinéens entrent le matin et sortent le soir, les chambres sont inutiles et les coûts de consultation divisés par cinq : de quoi s’épargner la construction d’un bâtiment onéreux pour mieux concentrer l’investissement sur les soins. Et pour réduire encore les coûts, Clinifit parie sur une structure composée de parois d’un nouveau genre. Imaginées à Bapaume par la société Klégé, ces dernières intègrent les réseaux électriques comme les canalisations d’eau. De quoi les rendre utilisables immédiatement, dès leur sortie de l’usine. Et diviser au passage les coûts de construction par… 20 !

Au final, l’hôpital CuraDay devrait permettre d’assurer 45.000 consultations, 2.000 accouchements (dont 500 par césarienne) et 8.000 actes chirurgicaux chaque année pour un coût global de 5 millions d’euros et une surface de 2.000 mètres carrés. Le premier prototype devrait voir le jour l’an prochain, au Cameroun ou en Guinée.

Responsable et innovant

Si CuraDay permet d’élargir l’accès aux soins à toute une population, son côté responsable ne se limite pas aux services rendus et le projet répond à tous les enjeux réunis dans la démarche Rev3. Modulable et adaptable à chaque contexte, adapté à des environnements économiques variés, il réussit un tour de force : offrir une solution à la fois sur mesure et livrée clef en main.

Conçue grâce à la complémentarité des expertises d’une dizaine d’acteurs, CuraDay est aussi développée en concertation avec l’Etat concerné, l’exploitant et le constructeur. De la construction à l’exploitation, la concertation et la négociation sont une règle d’or à toutes les étapes du projet, pour proposer un service durable dans le temps : négociation de délégation pour l’exploitation, contrôle qualité, formation des professionnels de santé… Pensé dans une démarche globale, il s’installe dans le cadre d’un parcours de soin et d’un modèle économique donné. Ainsi, ses concepteurs jugent indispensable de proposer des salaires décents aux professionnels de santé, comme de développer la couverture santé des habitants concernés. Mieux, cet hôpital ambulatoire intègre les contraintes environnementales et prend en compte les problématiques d’énergie, de gestion de l’eau ou des déchets, énergies…

A l’heure où les défis toujours plus complexes de la santé se heurtent aux contraintes économiques – dans les pays en voie de développement plus qu’ailleurs encore –  Clinifit montre qu’imaginer un positionnement qui rompt avec le modèle classique est toujours possible. Pour le plus grand bien des patients.

L’hôpital vit une transformation culturelle et organisationnelle extrêmement profonde. Il fallait se poser les bonnes questions et notamment celle de savoir comment, à l’échelle de nos PME, nous étions capables d’apporter des réponses globales à ces transformations.

Nicolas Vaillant, Directeur général de Clinifit

Clinifit : penser la santé autrement

Fondée en 2011 par huit PME du secteur de la santé rejointes depuis par deux autres entreprises, la SA Clinifit allie le savoir-faire et l’expertise de partenaires qui partagent tous une même ambition : améliorer la prise en charge du patient, sur fond d’évolutions sociétales et technologiques. En ligne de mire, rien de moins que l’invention de l’hôpital de demain. Ou dit autrement, le développement de solutions innovantes dans le domaine de la santé.

« L’hôpital vit une transformation culturelle et organisationnelle extrêmement profonde. Il fallait se poser les bonnes questions et notamment celle de savoir comment, à l’échelle de nos PME, nous étions capables d’apporter des réponses globales à ces transformations »  expliquait récemment le Directeur général de Clinifit, Nicolas Vaillant.

A l’importance de l’enjeu répond un mode d’innovation original et en perpétuelle évolution, qui parie sur l’écosystème, la complémentarité et l’open innovation. Un mode d’organisation qui permet aux sociétés impliquées de franchir un seuil déterminant, d’atteindre la taille critique nécessaire à leurs ambitions, de réduire les délais de développement et de mise en œuvre et surtout, de démultiplier la capacité d’investissement en R&D : dans le cadre d’un projet global, chacun investit sur son métier propre. Et Clinifit reste ouvert : tout porteur d’un savoir-faire utile à l’offre globale peut accéder au capital de la SA, s’il le souhaite et sans que cela constitue une condition nécessaire. Innovant de A à Z.

COMMENTAIRES