Select Language

Journée des Patronats Africains au MEDEF : Construire ensemble la diversification économique du continent

Journée des Patronats Africains au MEDEF : Construire ensemble la diversification économique du continent

Article paru sur Zonebourse le20 septembre 2016zonebourse-300x97

 

Mercredi 21 septembre 2016, le MEDEF reçoit ses homologues de l’ensemble du continent africain à l’occasion de la Journée des Patronats Africains, organisée par MEDEF International.

25 pays d’Afrique anglophone, francophone et lusophone seront représentés au MEDEF par les organisations patronales pour une journée de partage d’expériences avec les entreprises françaises.

Journée consacrée à la diversification et à la montée en gamme des économies du continent, le programme comprend notamment une rencontre sur les enjeux de la COP22 organisée avec la CGEM (patronat marocain) et une séquence consacrée aux défis de la formation et de l’employabilité en Afrique à l’université Paris-Dauphine. Les délégations échangeront également sur les nouveaux modèles économiques pour la gestion de villes durables qui fonctionnent en Afrique.

Cette rencontre organisée en partenariat avec l’Organisation internationale des employeurs (OIE) et Business Africa (l’association regroupant les organisations patronales d’Afrique) réunira ainsi l’ensemble des organisations du secteur privé africain et français pour converger vers une ambition : les entrepreneurs et les entreprises sont la meilleure solution pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés par les Nations Unies en septembre 2015. Les entreprises, par leurs investissements de long-terme dans l’économie et les projets d’infrastructures, par leur rôle moteur dans la formation et, par leur capacité à créer des emplois stables, sont en effet le moteur du développement économique inclusif de l’Afrique.

Le MEDEF, MEDEF International, les patronats africains et Business Africa adopteront, mercredi 21 septembre, une déclaration commune regroupant des recommandations pratiques afin de favoriser la diversification et la montée en gamme des économies du continent par le secteur privé, et appellent les chefs d’Etats à intégrer cette vision « business » de l’Afrique dans leurs travaux à l’occasion du XXVIIe Sommet des chefs d’Etat Afrique-France qui se tiendra les 13 et 14 janvier 2017 à Bamako.

Cette journée sera enfin l’occasion d’initier avec l’ensemble des patronats africains les Forums de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat, programme pour la Croissance et la Jeunesse Active, associant réseaux d’entrepreneurs, patronats, réseaux d’éducation et de formation, jeunes et entreprises, dont le premier rassemblement se tiendra les 6 et 7 décembre prochains au MEDEF.

Pour Pierre Gattaz, président du MEDEF : « Au MEDEF nous choisissons « l’afro-réalisme » à la lumière de l’expérience historique des entreprises françaises sur le continent qui travaillent depuis des décennies avec les entreprises africaines. Co-construire ensemble, relever en commun les défis du continent africain et de la France est un enjeu clé de développement mutuel. L’entrepreneuriat et les entreprises sont le levier structurant pour saisir les opportunités pour nos pays. »

Pour Patrice Fonlladosa, président du Comité Afrique de MEDEF International : « Aux facteurs de dynamisme permettant aux États africains de bénéficier d’une croissance économique de 5 % en moyenne sur la dernière décennie, nous observons l’émergence d’entreprises privées africaines et panafricaines fortes, ainsi que d’organisations patronales dynamiques avec lesquelles le MEDEF et MEDEF International travaillent depuis plusieurs années. Ces échanges réguliers sont un excellent moyen de dynamiser les relations d’affaires entre entreprises africaines et françaises en vue de nouer des partenariats sur le long terme. »

COMMENTAIRES